Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Theologie pour tous Le salut Compléments Questions pour l'étude

Pour l’étude

Envoyer Imprimer

Parlons du salut: pour l’étude

Pour vraiment «digérer» quelque chose, il faut commencer par le mâcher. Dans le cas de Pour une foi réfléchie, une possibilité de mâcher la matière théologique pour mieux la digérer est offerte par un certain nombre de questions destinées à l’étude personnelle ou collective. Ces questions sont présentes dans l’édition séparée de la section de l’ouvrage consacrée au salut.

Découvrez l’édition séparée de la section 8 Le salut de Pour une foi réfléchie consacrée à Dieu.

Voici la liste des questions proposées.

  1. Quel mode de relation Dieu a-t-il choisi d’établir, en règle générale, avec les êtres humains?

  2. Comment justifier l’interprétation qui voit dans Genèse 3.15 une annonce de la victoire remportée sur le mal par Jésus?

  3. Dans quelle mesure est-il important (ou non) de distinguer les alliances conditionnelles et inconditionnelles?

  4. En quoi est-il important (ou non) de distinguer loi morale et lois cérémonielles, dans notre lecture de l’Ancien Testament?

  5. En quoi consistaient les limites des sacrifices prescrits dans l’Ancien Testament?

  6. Quel est le rôle de la loi, en rapport avec le salut? Quelles sont ses limites?

  7. En quoi réside la nouveauté de l’alliance de grâce?

  8. Qu’entraîne la distinction entre grâce commune et grâce salvatrice?

  9. Comment définir le salut, dans la foi chrétienne? Que signifie être chrétien?

  10. Comment définir la vie éternelle, dans la foi chrétienne?

  11. Comment la mort de Christ est-elle présentée dans la Bible? Que vous apprennent ces diverses présentations?

  12. Quelles sont les spécificités de Jésus en tant que victime du sacrifice? Et en tant que prêtre? Quel impact cela a-t-il?

  13. Qu’implique la présentation de la croix de Christ comme victoire sur le mal, pour nous?

  14. Quel rapport y a-t-il ou devrait-il y avoir, pour les chrétiens, entre la foi et les œuvres?

  15. Qu’est-ce qui vous amène à croire (ou non) à la mort et à la résurrection de Christ? Comment en parlez-vous à vos contemporains?

  16. En quoi réside la différence de compréhension, entre catholiques et protestants, du sens de la justification? Quel impact cette différence a-t-elle?

  17. Qu’est-ce que la sainteté, du point de vue biblique? Et qu’implique le processus de sanctification pour le croyant?

  18. De quels moyens le croyant dispose-t-il pour progresser dans la sainteté?

  19. Quel est le rôle joué par chacune des personnes de la Trinité dans le salut?

  20. Dans quelle mesure pouvons-nous avoir l’assurance du salut? Sur quoi appuyez-vous votre réponse?

  21. Qu’implique la notion de souveraineté de Dieu? Comment la vivez-vous, en rapport avec votre liberté et votre responsabilité?

  22. Qu’est-ce qui permet d’affirmer que l’élection est une œuvre de grâce?

  23. Quels sont les arguments de ceux qui défendent la doctrine de l’élection? Et de ceux qui défendent la doctrine de l’élection conditionnelle? Quelles visions de Dieu et de l’être humain y sont associées?

  24. Quels sont les arguments qui vous convainquent, en rapport avec la doctrine de l’élection? Pourquoi?

  25. Quels sont les points communs entre calvinistes et arminiens?

  26. Sur quels éléments calvinistes et arminiens mettent-ils respectivement l’accent?

  27. Quels sont les arguments bibliques pour et contre la position universaliste?

  28. Quels sont les arguments bibliques pour et contre l’universalisme hypothétique?

  29. Quels sont les arguments bibliques pour et contre l’expiation définie?

  30. Quels arguments vous convainquent, en faveur de l’universalisme hypothétique ou de l’expiation définie? Pourquoi?

  31. Qu’implique l’enracinement historique de la foi chrétienne?

  32. Quelles différences de perspective fondamentales peut-on établir entre la foi chrétienne et les diverses religions?

  33. Comment justifier le refus des guerres saintes et le respect de la liberté de conscience, du point de vue biblique?

  34. Quelles sont les différentes thèses par rapport au cas des personnes qui n’ont jamais entendu l’Evangile?

  35. Quels sont les présupposés fondamentaux à prendre en considération, par rapport au salut?