Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Parlons du Saint-Esprit: paroles de théologiens
Envoyer Imprimer

«L’Esprit Saint n’est pas seulement l’esprit du Père ou du Fils, mais du Père et du Fils.»

Augustin, La Cité de Dieu 10.23

 
Envoyer Imprimer

«Avant l’apparition du mouvement charismatique, on avait coutume de dire que le Saint-Esprit était le membre oublié de la Sainte Trinité, mais cette expression pourrait, aujourd’hui, s’appliquer plus justement au Père. En dépit de notre tradition de prière adressée au Père de préférence aux autres personnes, nous sommes maintenant de moins en moins conscients de son rôle spécifique d’initiateur au sein de la Divinité. Nous ne voyons plus en lui celui que le Christ est venu nous faire connaître, et nous n’avons plus conscience que c’est sa volonté que le Saint-Esprit vient réaliser dans nos vies.»

Gerald Bray, La doctrine de Dieu, Excelsis, 2001, p. 255

 
Envoyer Imprimer

«Nous disons tout prodige contre nature; mais cela n’est pas. Comment serait contre nature ce qui arrive par la volonté de Dieu, la volonté du Créateur étant la nature même de chaque créature? Le prodige n’est donc pas contre la nature, mais contre la nature telle qu’elle nous est connue.»

Augustin, La Cité de Dieu 21.8

 
Envoyer Imprimer

«Pourquoi, disent-ils, ces miracles que vous vantez ne se font-ils plus maintenant? C’est, pourrais-je répondre, qu’ils étaient nécessaires avant que le monde crût, pour le porter à croire. Et quiconque aujourd’hui demande des prodiges pour croire est lui-même un grand prodige de ne pas croire quand le monde croit. … D’où vient qu’en des siècles éclairés où l’on rejette l’impossible, le monde ait, sans miracles, cru miraculeusement des faits incroyables?»

Augustin, La Cité de Dieu 22.8