Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Donald Miller (2)

Envoyer Imprimer

«Je pense que chaque personne un peu honnête, chaque personne consciente des principes qui sont à l’oeuvre dans sa réalité, en arrive à un point où elle cesse d’accuser un groupe particulier, le pouvoir ou l’humanité entière d’être responsable des malheurs du monde et où elle fait face à ses propres responsabilités. C’est la partie de la spiritualité chrétienne avec laquelle j’ai le plus de mal: le problème n’est pas quelque chose d’externe; le problème, c’est cette sorte de bête affamée qui vit en moi.»

Donald Miller (né en 1971), Jazz à l’âme, Ourania, 2007, pp. 31-32