Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Pour l’étude

Envoyer Imprimer

Parlons de Jésus-Christ: pour l’étude

Pour vraiment «digérer» quelque chose, il faut commencer par le mâcher. Dans le cas de Pour une foi réfléchie, une possibilité de mâcher la matière théologique pour mieux la digérer est offerte par un certain nombre de questions destinées à l’étude personnelle ou collective. Ces questions sont présentes dans l’édition séparée de la section de l’ouvrage consacrée à Jésus-Christ.

 

Découvrez l’édition séparée de la section 6 Jésus-Christ de Pour une foi réfléchie consacrée à Dieu.

Voici la liste des questions proposées.

  1. Jésus a-t-il vraiment existé? En quoi cette question est-elle importante (ou non) pour vous? Quel est l’impact de l’existence réelle ou non de Jésus?

  2. Sur quels éléments pouvons-nous nous appuyer pour affirmer que Jésus a existé?

  3. Quels élments nous permettent d’affirmer que Jésus n’était pas un imposteur?

  4. Que nous enseigne le nom de Jésus sur les raisons de sa venue?

  5. Que nous enseigne l’appellation de Jésus comme Seigneur?

  6. Que nous enseigne la présentation de Jésus comme Fils de l’homme et comme Fils de Dieu?

  7. Que nous apprend l’accomplissement par Jésus des prophéties de l’Ancien Testament?

  8. Que répondre à ceux qui déclarent que l’accomplissement des prophéties de l’Ancien Testament par Jésus n’est pas significatif, étant donné qu’il a pu les accomplir volontairement?

  9. En quoi Jésus représentait-il une menace pour les autorités de son époque? Et pour nos contemporains?

  10. En quoi peut-on affirmer que «la croix est l’élément clé qui nous permet de comprendre la vie de Jésus»?

  11. Que signifie la résurrection de Jésus? Qu’impliquerait sa non-historicité?

  12. Quelle(s) signification(s) ont les miracles de Jésus?

  13. Que signifie l’ascension de Jésus à propos de son œuvre?

  14. Que signifie l’ascension de Jésus et sa session, pour nous aujourd’hui?

  15. Qu’implique pour nous le fait que Jésus va revenir?

  16. Quels éléments plaident en faveur de la thèse du «déjà» et du «pas encore», d’après vous? Qu’est-ce que cela implique, dans notre vie chrétienne?

  17. Comment devrions-nous vivre le retour «proche» de Jésus?

  18. Que dit-on quand on parle de Jésus comme «le Christ»?

  19. Quelle est la conception juive courante du Messie? En quoi Jésus y a-t-il répondu (ou non)?

  20. En quoi l’office prophétique de Jésus est-il important?

  21. Qu’a accompli et qu’accomplit encore Jésus en tant que prêtre?

  22. Qu’implique pour nous la royauté de Jésus-Christ?

  23. En quoi est-il important de se souvenir de l’enracinement du christianisme dans la foi juive?

  24. Qu’implique le fait que Jésus n’est pas «l’homme qui est devenu Dieu», mais «Dieu fait homme (sans cesser d’être Dieu)»?

  25. Qu’est-ce qui vous paraît difficile à comprendre ou à accepter dans la double nature de Jésus-Christ?

  26. En quoi l’adoptianisme est-il une fausse solution?

  27. En quoi le kénotisme est-il une fausse solution?

  28. En quoi a consisté réellement le dépouillement de Jésus lors de son incarnation?

  29. Pourquoi, d’après vous, est-il difficile aujourd’hui d’accepter que Jésus-Christ soit vraiment Dieu, et moins difficile d’accepter qu’il soit un homme?

  30. Quels éléments du texte biblique permettent d’affirmer que Jésus-Christ est Dieu (et pas un dieu)?

  31. En quoi la doctrine de la divinité de Jésus-Christ est-elle importante?

  32. En quoi la doctrine de la pleine humanité de Jésus-Christ est-elle importante?

  33. En quoi est-il important de penser correctement l’union des deux natures de Jésus-Christ? Quels sont les écueils à éviter?

  34. Est-il nécessaire d’affirmer la conception virginale à propos de Jésus? Pourquoi?

  35. Comment penser, en nous appuyant sur les enseignements bibliques, le rôle de Marie, la mère de Jésus?